Les problèmes récents dans le commerce B2B

Auparavant, les industriels avaient recours à un grossiste afin de vendre aux entreprises. Jusqu’en 2014, le marché du gros occupait 60 % du marché du B2B, car les industriels ont procédé à la vente directe. Les grossistes procèdent régulièrement à des recrutements dans le secteur des biens et équipements interentreprises.

Le problème actuel

Certaines entreprises recrutent toujours, mais elles rencontrent différents problèmes. Parfois, les produits proposés ne fascinent pas les prospects. Même les plus grosses enseignes, spécialisés dans le marché du gros et à l’international sont victimes de cette anomalie en France. Pourtant, ce secteur cerne près d’un million d’employés, avec un chiffre d’affaires de 700 milliards d’euros. Dans la totalité, 97 % des opérationnels sont des PME. Les domaines demeurent variés, allant de la consommation alimentaire et non alimentaire, aux biens de consommation interindustrielle et aux autres secteurs.

Le bras de fer entre les grossistes et les vendeurs directs

Depuis la dernière décennie, la vente en gros a connu une nouvelle facette. Durant cette période, la crise et ambiguïté du B2B ont incité les entreprises à procéder à la vente directe. Ainsi, les plus grandes marques auraient même souhaité ne plus coopérer avec les grossistes. La raison demeure la part en régression de ces derniers (60 % seulement du marché du B2B). Les entreprises ont directement recours à des artisans dans leur atelier. Toutefois, faire carrière dans le domaine est toujours envisageable.

Le manque de commerciaux

Auparavant, la plupart des recrutements de ces dernières années ciblent des commerciaux, selon la CGI (Confédération du Commerce de Gros et International). Le secteur de fourniture de matériels a connu une pénurie de personnel. Ce domaine concerne notamment les produits électriques et les machines-outils. Ce sont les jeunes qui sont les plus touchés par ce marché en déclin. Les qualifications requises tendent vers le Bac+2/3 et les postes sont composés de responsables commerciaux ou de commerciaux sédentaires ou itinérants…

Le B2B comme secteur porteur

En termes de services, il existe deux grandes classifications : les entreprises s’adressant aux particuliers (B2C) et celles en relation avec d’autres entreprises (B2B). Concernant ce dernier cas, différentes études sont à faire, comme le marché ou les perspectives, les projets… Cet article s’adresse surtout à ceux qui souhaitent ériger une société basée dans le secteur des services.

L’évolution continue du B2B

Concernant les relations inter-entreprises, il est toujours question de louer des parcs informatiques ou différents types de dépannage, de matériels de bureau ou de comptabilité. Cela cerne également les questions de sécurité, de nettoyage, de restauration… En cas de gestion de crise, les entreprises tendent à minimiser les dépenses autant que possible. Pour ce faire, elles ont recours à des prestataires B2B afin de traiter leurs activités. Parmi les consommateurs, il existe déjà plusieurs perspectives de substitution.

Vaincre la crise par l’économie participative

En matière de secteur de services, les nouvelles trouvailles ne manquent pas. Actuellement, plusieurs tendances se démarquent, incluant l’économie participative. Les associations se forment dans le but de réduire le montant des coûts ou pour se partager des profits. En B2C, cette manie est déjà prise en compte par les entreprises de covoiturage ou de ventes entre particuliers. Dans le cas du B2B, ce sont les espaces de Co-Working qui se démarquent le plus.

Le B2B et l’e-commerce

Pour le cas de la France, le B2B connaît son apogée ; le commerce inter-entreprise profite également de cette expansion. Les chiffres d’affaires ont atteint un pic de 71 milliards d’euros en 2012 contre 45 milliards pour le B2C. Cette progression s’avère être remarquable, mais l’Hexagone ne figure pas toujours en tête dans toute l’Europe. 32 % des entreprises seulement des entreprises françaises achètent en ligne, tandis que ce taux frôle les 72 % pour le Danemark, 59 % pour l’Autriche et 53 % pour le Royaume-Uni.

Le prototypage rapide : utilité, avantages et différents types

Le prototypage rapide peut être défini comme étant le processus de création rapide de prototypes permettant d’évaluer visuellement et fonctionnellement le design d’un produit.

Ce prototype est une version préliminaire du produit final. Il permet de tester la technologie et d’analyser le principe de fonctionnement.

Continuer la lecture

J.O Tokyo 2020 : Facebook invite les annonceurs à préparer leurs campagnes

Facebook veut profiter de toutes les occasions pour conserver sa position de leader mondial dans l’univers des réseaux sociaux. Avec sa campagne « Give Your Game Everything », il invite les annonceurs et les marques BtoB à préparer à leur campagne marketing pour les Jeux Olympiques 2020 qui se dérouleront à Tokyo, au Japon.

Continuer la lecture

Les compétences cruciales d’un directeur de marketing BtoB

Avec l’émergence des nouvelles stratégies et des nouveaux outils digitaux, le marketing connaît un développement spectaculaire ces dernières années. Les réseaux sociaux sont devenus des éléments importants des stratégies marketing du temps moderne. Tout cela demande des compétences particulières aux managers d’aujourd’hui et de demain.

Continuer la lecture

Que signifie l’intelligence artificielle pour le BtoB

Il est impératif que les entreprises BtoB restent informées des implications de l’intelligence artificielle (IA) dans leur business. L’IA peut apporter des avantages importants au moteur de revenus d’une entreprise BtoB en améliorant la manière de qualifier les prospects, de concevoir les messages et en automatisant certaines tâches. Nous sommes en route vers la révolution du BtoB à travers l’IA.

Continuer la lecture

Qu’est-ce que le marketing H2H ?

Le marketing H2H (Human to Human) a surpassé les anciens B2C et B2B. Ce nouveau procédé a fait parler de lui sur la toile, dans les offres des agences spécialisées en marketing et dans les réseaux sociaux. Ce concept prône la présence pérenne d’internet dans notre vie de tous les jours. Les consommateurs les plus connectés représentent les cibles.  Continuer la lecture

Management de transition : quelles solutions dans une logique de transformation des entreprises ?

Les entreprises sont régulièrement confrontées à des évolutions technologiques ou des contraintes internes, donnant lieu à des exigences de transformation. D’où la nécessité de faire appel à de nouvelles compétences dans le domaine du management de transition.

Continuer la lecture

La valeur à vie et le coût d’acquisition des clients

Afin de mieux connaître leur entreprise, les entrepreneurs se doivent de savoir diverses données. Parmi ces informations, la marge brute et le montant des marchandises écoulées restent les plus importants. Pourtant, il existe des critères ne devant pas être négligés, comme la valeur à vie du client (VVC) et le coût d’acquisition du client (CAC).

Continuer la lecture