tamis rotatif

Tamis rotatif de type trommel : une solution idéale pour la filtration des eaux sableuses

Les industries et collectivités territoriales doivent trouver des solutions pour traiter leurs eaux usées. Mais parfois, il est question d’eaux sableuses ou riches en substances grasses ou colmatantes. Dans ce cas, il s’agit de s’orienter vers des systèmes de filtration adaptés. Le tamis rotatif de type trommel à alimentation interne est l’un des équipements les plus efficaces pour traiter ce type d’effluents.

Qu’est-ce qu’un tamis rotatif de type trommel ?

Cet appareil de filtration des eaux usées se place dans la phase de pré-traitement et s’adresse aux industries comme aux milieux urbains. C’est par une tubulure que les effluents sont dirigés à l’intérieur de la crépine. Une fois dans le crible rotatif, les eaux usées sont entraînées par la rotation du tamis. Tandis que les effluents filtrés sont expulsés vers le fond par une tubulure de sortie, les particules extraites suivent le tambour grâce à une vis de compactage jusqu’à la goulotte de sortie.

RTS : une gamme dotée d’un système de décolmatage

Qu’il s’agisse d’effluents issus d’industries de type abattoirs ou poissonneries ou issus du réseau urbain, les eaux usées ciblées par un tamis rotatif à alimentation interne sont susceptibles de colmater le tamiseur. Pour éviter cela, la gamme RTS proposée par la société Inofilter s’est vue dotée d’une brosse à action rotative. Ce tamis industriel est également pourvu d’une rampe de lavage permettant de nettoyer le tambour de façon régulière.

Pourquoi choisir un crible rotatif de type trommel ?

Un tamis rotatif industriel à alimentation interne est la solution idéale pour le pré-traitement des eaux usées et des eaux de rejets ou de lavage riches en graisses et en sable. En effet, ce matériel robuste est conçu pour résister à l’abrasion des déchets, en particulier les sables, et empêche le passage des fibres. Cet équipement nécessite peu d’entretien et peut facilement être adapté aux sites de destination et aux machines existantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *