Tout savoir sur le B2B DGFiP

Tout savoir sur le B2B DGFiP

Faisant partie des concepts de prélèvement interentreprises, le B2B DGFiP est un moyen de paiement sécurisé, s’adressant aux entreprises business to business. Découvrez, dans cet article, toutes les explications de base sur cette notion. Il est particulièrement utile pour les entrepreneurs ou ceux qui travaillent actuellement dans ce domaine. 

De quoi s’agit-il exactement ?

Comme le prélèvement SEPA, le B2B-DGFiP facilite les paiements des entreprises vers le Trésor public. Ce mode de paiement permet également d’effectuer des paiements en temps voulu via des comptes bancaires IBAN. Il convient également de noter que la procédure nécessite la signature d’un virement de compte à compte afin de faciliter la transaction pour les entreprises.

Quelles sont les étapes nécessaires ?

La procédure de prélèvement DGFiP B2B comprend plusieurs étapes. Tout d’abord, l’entreprise doit disposer du seul compte SEPA agréé pour les paiements de taxes. Ensuite, le contribuable doit fournir les coordonnées bancaires de l’entreprise. Le mandat SEPA B2B doit ensuite être imprimé et signé avant d’être envoyé à la banque. Une fois ces étapes franchies, le contribuable peut envoyer le mandat à la DGFiP en toute confiance. Les mouvements du compte peuvent être suivis en temps réel sur le site impot.gouv.fr.

Un prélèvement B2B DGFiP : pour quelles raisons ? 

Plusieurs raisons poussent différentes entreprises à adopter ce système. Toutefois, en général, les contribuables choisissent cette méthode pour payer à distance la TVA, l’impôt sur les salaires et les taxes sur les polices d’assurance. Le virement de compte à compte DGFiP peut également être utilisé pour payer la taxe foncière, la taxe d’habitation, l’impôt sur le revenu et les amendes impayées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.