Le B2B comme secteur porteur

En termes de services, il existe deux grandes classifications : les entreprises s’adressant aux particuliers (B2C) et celles en relation avec d’autres entreprises (B2B). Concernant ce dernier cas, différentes études sont à faire, comme le marché ou les perspectives, les projets… Cet article s’adresse surtout à ceux qui souhaitent ériger une société basée dans le secteur des services.

L’évolution continue du B2B

Concernant les relations inter-entreprises, il est toujours question de louer des parcs informatiques ou différents types de dépannage, de matériels de bureau ou de comptabilité. Cela cerne également les questions de sécurité, de nettoyage, de restauration… En cas de gestion de crise, les entreprises tendent à minimiser les dépenses autant que possible. Pour ce faire, elles ont recours à des prestataires B2B afin de traiter leurs activités. Parmi les consommateurs, il existe déjà plusieurs perspectives de substitution.

Vaincre la crise par l’économie participative

En matière de secteur de services, les nouvelles trouvailles ne manquent pas. Actuellement, plusieurs tendances se démarquent, incluant l’économie participative. Les associations se forment dans le but de réduire le montant des coûts ou pour se partager des profits. En B2C, cette manie est déjà prise en compte par les entreprises de covoiturage ou de ventes entre particuliers. Dans le cas du B2B, ce sont les espaces de Co-Working qui se démarquent le plus.

Le B2B et l’e-commerce

Pour le cas de la France, le B2B connaît son apogée ; le commerce inter-entreprise profite également de cette expansion. Les chiffres d’affaires ont atteint un pic de 71 milliards d’euros en 2012 contre 45 milliards pour le B2C. Cette progression s’avère être remarquable, mais l’Hexagone ne figure pas toujours en tête dans toute l’Europe. 32 % des entreprises seulement des entreprises françaises achètent en ligne, tandis que ce taux frôle les 72 % pour le Danemark, 59 % pour l’Autriche et 53 % pour le Royaume-Uni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *