Capitaine 200 voile : qu’est-ce que c’est ?

Le diplôme de Capitaine 200 voile est un diplôme permettant, suite à son obtention, d’exercer la profession de skipper sur tout bateau à voile de jauge inférieure à 200 UMS, avec quelques restrictions : en cas de transport de passagers (limités à 12), la navigation doit se faire à moins de 200 NM de la côtes. Sans passagers, les titulaires du CRO pourront s’aventurer dans toute la zone océanique, et les titulaires du CGO naviguer sans restrictions.

Prérequis à la formation

La formation capitaine 200 voile n’est accessible que sous certains prérequis. L’âge minimal pour y participer est de 20 ans, et un examen médical conditionne l’accès à la formation. Le candidat est également préalablement soumis à une série de tests portant sur des connaissances plus globales de l’univers maritime, ainsi qu’un test d’anglais.
De plus, même une fois le diplôme en poche à l’issue de la formation, il n’est pas encore possible d’exercer en tant que skipper. La validation du brevet se fait au terme de 12 mois de navigation déclarée professionnelle. La navigation au delà des 200 NM est également soumise à conditions.

 

 

Déroulement de la formation

Ce diplôme est en réalité le 5e module d’une formation plus globale, la formation de capitaine 200, permettant de piloter de petits bateaux à moteur. Sur les cinq modules, quatre sont obligatoires, le dernier permettant d’exercer en tant que pêcheur. Le module cinq, consacré exclusivement aux candidats au diplôme de capitaine 200 voile, comprend environ 300 heures de formation, dont trois semaines de pratique sur voilier. Les formations peuvent se faire dans des écoles comme www.ecoledespechesyeu.com.
Etant donné les prérequis de l’accès au brevet final (12 mois de navigation), il est également possible de présenter les différents modules séparément. En effet, les voyages effectués avant la spécialisation en capitaine 200 voile comptent également dans ces douze mois. Il est donc tout à fait possible de s’arrêter au troisième module, délivrant le brevet de capitaine 200, d’effectuer les douze mois de navigation nécessaires, puis de passer le dernier module. Il sera alors possible d’exercer en tant que skipper sur un bateau à voile dès la fin de la formation.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.